Causes et symptômes des troubles neurologiques chez l'enfant

 

Le trouble du développement neurologique ou  trouble du développement cérébral est caractérisé physiologiquement comme une insuffisance du cerveau ou du système nerveux central.

Psychologiquement, il est défini comme un état anormal de la fonction cérébrale agissant sur les facultés émotionnelles de l'enfant, sa capacité d'apprentissage et sa mémoire à mesure qu'il grandit. Ce trouble s'il n'est pas traité dès son constat va affecter toute leur vie.

                           A-Causes possibles

Les causes des troubles du développement du cerveau sont encore très mal connues, mais de nombreux chercheurs suggèrent ce qui suit:

1- Maladies métaboliques génétiques


La maladie est transmise héréditairement par le biais de la mère. Les troubles génétiques et métaboliques sont difficiles à diagnostiquer chez  le nouveau-né. Le nourrisson peut avoir une apparence saine et on ne détecte aucun symptôme à la naissance car on ne peut pas constater pas leurs effets tant que les enfants n'ont pas commencé à avoir des contacts intentionnels avec leur environnement. Les cas typiques sont
a) le syndrome de Down
Il est connu comme la trisomie 21, et causé par l'anomalie du 21ème chromosome.
b) le syndrome de William
Elle est causée l'anomalie du 7ème chromosome.
c) le syndrome de l'X fragile
d) le syndrome de Rett

2. Affections du système immunitaire


Pour une raison quelconque, la fonction immunitaire devient plus réactive à certaines situations et commence à attaquer les tissus cérébraux, ce qui conduit à des mouvements anormaux du corps, des troubles affectifs et des symptômes obsessionnels compulsifs.

3. Maladies infectieuses


Les maladies infectieuses sont définies comme des maladies qui peuvent se transmettre par le porteur à toute autre personne par une ou plusieurs voies diverses, y compris le contact physique, le partage de la nourriture, les liquides organiques, etc


1- La rougeole est l'une des maladies infectieuses qui peut causer la panencéphalite sclérosante subaiguë , ce qui conduit à un trouble du développement cérébral (dysfonctionnement cortical).
2- La toxoplasmose est une maladie parasitaire causée par le protozoaire Toxoplasma gondii. Les gens avec ce type de maladie voient leurs symptômes pseudo-grippaux disparaitre en une semaine, mais chez les nourrissons cela  affaiblit le système immunitaire et on assiste à une progression de la maladie, conduisant à une encéphalite et les tissus cérébraux sont alors gravement endommagés.
3- La méningite
La plupart des cas de méningite est causée par une infection par des bactéries, conduisant à une inflammation et causant de graves lésions cérébrales au nouveau-né, y compris la surdité.
4- L'encéphalite
L'encéphalite est une autre forme de virus provoquant une maladie infectieuse. Le nouveau-né peut entrer en contact avec le virus quand le canal de naissance est infecté, ce qui affecte alors son propre cerveau. Le virus peut parfois rester inactif jusqu'à ce que l'enfant connaisse un fort stress ou une maladie.

4. Carences nutritionnelles


Croyez-le ou non, les chercheurs ont constaté que les femmes qui ont des carences en acide folique et en iode pendant la grossesse peuvent provoquer chez leurs bébés des troubles du développement neurologique, conduisant à un retard mental sévère.

La consommation excessive de ces deux substances ci-dessus peut également provoquer des lésions cérébrales en raison de l'accumulation de toxines dans le  système cérébral du nouveau-né.

5. Traumatisme physique


La plupart des cas de traumatisme physique sont causée par une blessure congénitale pouvant résulter d'un manque d'oxygène au cerveau ou de dommages aux tissus du cerveau lui-même, ce qui conduit à la paralysie cérébrale et entraine une invalidité physique permanente dans le développement de l'enfant.

6. Environnement toxique


L'homme  produit plus de 5000 toxines différentes dans son environnement, y compris des métaux lourds comme le plomb et le mercure. Si malheureusement des niveaux élevés de métaux lourds s’accumulent dans le cerveau d'un enfant, en raison d'un dysfonctionnement des organes de détoxification du corps, cela peut causer de graves lésions cérébrales, conduisant à une altération du développement affectif et physique.

7. Médicaments


Certains chercheurs ont constaté que certains vaccins utilisés pour protéger l'enfant pouvaient contribuer à l'apparition de la maladie. L'un des vaccins, le thimérosal contient 50 fois plus de toxines que le mercure ordinaire et l'enfant ne peut pas les éliminer, elles s'accumulent dans le cerveau, entraînant des lésions cérébrales graves et perturbant le développement de l'enfant.

Les antibiotiques peuvent être une autre cause de dysfonctionnement du développement du cerveau parce qu'en détruisant des bonnes bactéries, ils provoquent l'incapacité de l'enfant à absorber des minéraux essentiels, ce qui conduit à des carences d'ordre nutritionnel nuisant au neuro-developpement

8. Troubles de privation graves


Les chercheurs ont constaté que les enfants nés dans une famille sans amour ni soins  sont susceptibles de développer une dépression et de montrer un retard de comportement.

                               B. Symptômes


Il existe de nombreux symptômes de trouble neurologiques, mais les symptômes communs incluent
1. Retard de développement social


Les enfants présentant un trouble du développement du cerveau montrent peu d'intérêt aux stimuli sociaux, moins d'attention,  ne sourient pas, regardent peu les autres et répondent moins à leur propre nom.

2. Communication


La plupart des enfants ne  développent pas suffisamment la parole naturelle et le vocabulaire pour répondre à leurs besoins quotidiens de communication et le plus souvent sont susceptibles de simplement répéter les mots des autres.

3. Comportements répétitifs


Certains enfants atteints de troubles du développement du cerveau peuvent avoir certains comportements répétitifs, tels que battre des mains, organiser les objets dans un certain ordre, suivre un modèle invariable dans les activités quotidiennes et résister au changement.

4. Comportements alimentaires insolites


5. Problèmes moteur

qui incluent un faible tonus musculaire, une faible disponibilité motrice  et des problèmes de marche
6. Insomnie
7. Hypersensibilité aux sons

 Cet article ne constitue pas un avis médical.
 Veuillez consulter votre médecin.



Comment faire la différence dans la bouche entre de l'herpès et des aphtes.
L'herpès dans la bouche est une variante des boutons de fièvre;Il est provoqué dans 80°/°des cas par le virus HSV-1, tandis que le reste vient du virus HSV-2.En ...

Causes les plus courantes des douleurs à l'estomac
La plupart des gens ressentent des douleurs ou une gêne dans l'estomac de temps à autre. Si cela ne se produit que de temps en temps, quand vous avez mangé quelque chose que votre ...

Symptômes d'une inflammation de la vésicule à prendre au sérieux
Des millions de personnes souffrent de la vésicule biliaire chaque année. C'est l'un des problèmes de santé les plus communs auquel est confronté le monde ...

Causes réelles des infections intestinales
Les infections intestinales présentent des symptômes faciles à identifier au niveau de l'estomac.L'infection de l'intestin affecte le transit gastro-intestinal, qui à son ...

Cellulite faciale infectieuse: que faire?
Personnes à risques. La cellulite est une infection de la peau causée par des bactéries. Cette infection grave peut survenir chez n'importe qui et à n'importe quel âge. quand elle apparait sur ...

Polypes vésiculaires - les causes, les risques, le traitement
Les polypes vésiculaires sont de petites tumeurs bénignes ou adénomes qui apparaissent sur la paroi de la vésicule; leur taille est variable et  ils sont souvent ...

Top 5 des maladies incurables et conseils de prévention
Malgré toutes les avancées de la recherche médicale, il y a encore certaines maladies qui ne peuvent pas être guéries. Heureusement incurable ne signifie pas mortel. ...

Lutte contre le vih / sida et autres maladies
Il existe essentiellement trois traitements qui ont été essayés pour guérir le SIDA mais parfois écartés. ...